Cher(e) membre, Cher(e) partenaire,

A quelques jours de la journée olympique du 23 juin prochain, le consensus semble s’installer autour de la place et du rôle de l’école pour faire de notre pays une véritable nation sportive et s’inscrire dans une logique ambitieuse et nécessaire d’héritage au-delà des jeux de 2024.
Le président du CNOSF a une nouvelle fois rappelé le 28 mai dernier dans la présentation de son “Projet pour le sport français » l’importance du sport à l’école comme des relations à resserrer entre les acteurs du sport et du monde scolaire. Le plan Aisance aquatique à destination notamment des élèves de maternelle et porté à la fois par Mme Roxana Maracineanu et M. Jean-Michel Blanquer semble traduire également concrètement cette volonté de mieux rapprocher le sport et l’école.

Au moment où la gouvernance du sport comme les modèles historiques des fédérations sont questionnés et que les acteurs de terrain sont exposés, comment l’école peut-elle s’affirmer comme un véritable levier de compétitivité pour les clubs, les territoires et les fédérations ?
Des conventions existent depuis plusieurs années entre fédérations scolaires ou universitaires, et fédérations sportives, des rapports parlementaires ont même été présentés en ce sens. Quels résultats ont-ils produits et quels enseignements pouvons-nous en retirer ? Comment réussir à concilier une mission de service public aussi nécessaire qu’ambitieuse pour notre jeunesse et pour le pays, avec l’atteinte de la haute performance affichée alors que les moyens humains et financiers se tendent actuellement ? Le défi semble à la fois culturel, organisationnel et financier.

Les nouvelles synergies qui se déploient actuellement avec les collectivités territoriales autour notamment de l’optimisation de la gestion des équipements, l’accompagnement des nouvelles formes de pratiques, du sport rural et des politiques de la ville ne pourraient-elles pas offrir des opportunités de développement supplémentaires au service de la compétitivité des fédérations et de l’aménagement des territoires ? Les enjeux à relever sont multiples aussi bien en faveur parmi d’autres de la valorisation du handicap, de l’essor et de la reconnaissance supplémentaire du sport santé, des politiques de détection ou encore du « double projet ».

Toutes les fédérations sont engagées dans cette réflexion, certaines en raison de leur identité ou de leur modèle historique de développement, d’autres pour accompagner le développement de la pratique en conciliant au mieux sport pour tous et recherche de la haute performance avec l’ensemble de leurs partenaires. Le sujet est porteur de sens et mobilisateur. Il doit aussi être efficace et s’inscrire de façon stratégique et opérationnelle dans le déploiement des projets fédéraux à venir.

Pour aborder ce thème, et en percevoir les écueils comme les bonnes pratiques à nos côtés, nous avons invité :

M. Jean-Marc SERFATY,
Inspecteur Pédagogique Régional EPS,
Délégué Académique (Rectorat de Créteil) à l’Action Sportive à l’Olympisme et au Paralympisme (DAASOP),
Spécialiste du double projet (scolaire et sportif) pour les SHN auprès de l’INSEP et des fédérations sportives.

Il nous aidera à éclairer les pistes pratiques à privilégier pour déployer des offres fédérales innovantes à destination des publics scolaires et universitaires, et répondra à vos questions quant à la mise en oeuvre de vos projets de développement associés et autour du label Génération 2024.

Nous vous proposons donc de participer à cette nouvelle rencontre aux côtés de nos partenaires d’HEC Paris dans les locaux de la Fédération Française de Golf (Levallois).

Cette 54ème Rencontre du Club Sport & Management s’inscrit donc dans la perspective de l’héritage de Paris 2024 et des enjeux de développement que doivent résolument prendre en charge ensemble acteurs du sport, représentants de l’Education Nationale et partenaires territoriaux.

Celle-ci se déroulera le 2 juillet prochain de 9h à 12h30 dans les locaux
de la Fédération Française de Golf, 68, rue Anatole France, 92300 Levallois Perret
(M° Anatole France)

Son thème :
« Renforcer les passerelles avec le monde scolaire et universitaire, cause citoyenne ou
réel enjeu de développement et de compétitivité pour les fédérations sportives ? »

Merci de nous confirmer rapidement votre présence.
Nous vous adresserons votre confirmation par retour de mail.

Dans l’attente.

Je reste naturellement à votre disposition si nécessaire pour tout complément.

Bonne réception.

A bientôt.

Bien cordialement.

Jean-Luc Sadik

SAVE THE DATE :
17 septembre 2019 – 55ème Rencontre du Club Sport & Management (9h/12h30)