Au-delà du lien managérial à préserver voire à retisser en période contrainte de télétravail, chacun est invité à repenser les conditions de son efficacité personnelle et de son équilibre au travail. Loin du bureau, les risques s’amplifient notamment à la mesure d’une discipline à installer et d’une disponibilité à organiser, de réunions en visioconférences à limiter, de messageries à canaliser, et de priorités à rééclairer. Ecartelé entre la préservation de la dynamique d’équipe et l’attention personnelle plus importante à accorder à chacun, le manager est invité à repenser sa mission d’animation et d’accompagnement en mixant au mieux présentiel et distanciel. Multipliant les feedbacks pour nourrir une relation de confiance devenue indispensable et scanner les alertes plus nombreuses, il doit composer entre lâcher-prise personnel et maintien d’un contrôle structurant, exercice délicat face à des talents souvent dans cet exercice en quête de soutiens et de repères, mais en attente également d’une autonomie éclairée.

Comment repenser l’enjeu de l’efficacité personnelle et collective dans son action de responsable en intégrant l’enjeu du télétravail sur fond de Covid ? Comment préserver au mieux la force du lien, accompagner l’engagement nécessaire des collaborateurs, préserver chacun et soi-même tout en acceptant le sentiment de perte de contrôle induit implicitement par le déploiement du management à distance ?

Le parcours managérial SURF 11 propose, sur la base de cas pratiques, de retours d’expériences partagés et d’approches méthodologiques commentées, de vous aider à repenser votre efficacité au bénéfice de votre bien-être personnel (et de vos proches), de celui de votre équipe et de l’efficacité de votre organisation.

Rejoignez-nous rapidement avant le 24/25 septembre en vous inscrivant en ligne : http://www.tps-conseil.com/parcours-surf/