Portrait

Jean-Luc Sadik est tombé dans la marmite du sport quand il était petit. Issu d’une famille de sportifs, il pratique le tennis depuis l’âge de 10 ans. Il aime aussi la natation, la course à pied, le golf. Le sport, c’est avant tout pour lui une façon de voir le monde, un ensemble de valeurs qui donnent sens à l’action individuelle et collective. Une conviction qu’il a voulu mettre en œuvre en créant TPS Conseil. Retour sur une belle histoire.

Il était une fois

Nous sommes au milieu des années 80. A cette époque, les entreprises ne s’intéressent au sport que de loin, à des fins de sponsoring principalement. Sorti de l’ISG en 1985, Jean-Luc Sadik a débuté sa carrière dans une PME spécialisée dans la fabrication de vêtements de sport. Il entre ensuite chez Austin Knight, une agence de communication britannique spécialisée dans les ressources humaines. Il y découvre l’univers des RH, qu’il n’abandonnera plus jamais. « C’est là que j’ai compris que les entreprises pouvaient s’approprier les valeurs du sport de façon beaucoup plus profonde qu’elles ne le faisaient alors », se souvient-il.

Dans le même temps, il joue régulièrement au tennis avec l’ancien champion d’athlétisme Roger Bambuck. Ils évoquent ensemble les difficultés que connaissent les sportifs de haut niveau pour se reconvertir une fois leur carrière terminée. Lorsqu’en 1988, Roger Bambuck devient Secrétaire d’Etat, il demande à Jean-Luc Sadik d’approfondir la réflexion sur ce thème pour mettre en œuvre des actions concrètes.

Celui-ci lui remet alors un rapport intitulé : Le transfert de la performance sportive : investissements stratégiques et opportunités pour l’entreprise. Il y préconise notamment la création de cellules indépendantes, qui joueraient un rôle de catalyseur entre les deux univers du sport et de l’entreprise. En 1990, Jean-Luc Sadik décide de fonder lui-même une agence à vocation RH pour relever ce challenge. TPS Conseil est née.

Des débuts effervescents

TPS Conseil développe dès ses débuts une offre de conseil, de formation et de coaching à destination des athlètes, des fédérations sportives et des entreprises. « La relation que j’ai nouée avec les responsables de la Préparation Olympique française à ce moment-là ne s’est jamais interrompue depuis », souligne Jean-Luc Sadik. En 1991, Roger Bambuck lui demande de l’aider à déployer un dispositif national pour le suivi social des athlètes.
Parallèlement, il aide des sportifs de haut niveau à se reconvertir professionnellement. Parmi les réussites marquantes de TPS Conseil : Pierre-Yves Gerbeau, ex-hockeyeur qui est aujourd’hui un businessman reconnu outre-manche, ou encore Christophe Balisky, ancien champion de parachutisme qui dirige aujourd’hui sa propre entreprise d’informatique. A la même époque, Jean-Luc Sadik crée les Clubs de la Performance à Paris, à Lyon puis à Nantes, qui réunissent des acteurs de l’entreprise et des praticiens sportifs de haut niveau. « L’enjeu était de décloisonner les deux univers, en montrant qu’ils peuvent s’enrichir mutuellement au-delà du sponsoring ».
Dans le même esprit, il lance la Lettre du sport et des ressources humaines. Le fondateur de TPS Conseil multiplie aussi les conférences au sein de grandes entreprises (RATP, Air France, Crédit du Nord…) afin de les sensibiliser à la valeur de l’analogie sportive et à ses limites.

Une décennie de consolidation

La victoire des Bleus lors de la Coupe du Monde de foot en 1998 a un impact durable sur les mentalités. On comprend désormais que le sport peut avoir un vrai effet de levier dans les pratiques managériales. La décennie 2000 voit donc le déploiement de l’offre de TPS Conseil auprès des entreprises.

Le cabinet met au point des dispositifs d’accompagnement destinés aux managers de secteurs d’activité variés : banque, transport, énergie… Une offre qui séduit d’autant mieux que le discours sur la performance s’accroît au sein des entreprises, repris par la génération start-up.
Parallèlement, un autre grand mouvement est en cours : la professionnalisation du milieu sportif. « Les fédérations ont commencé à s’organiser et leurs responsables avaient besoin d’acquérir de nouvelles compétences managériales », explique Jean-Luc Sadik. Il développe des formations innovantes et pratiques pour accompagner l’évolution des nouvelles générations de Directeurs Techniques Nationaux, de leurs équipes et des entraîneurs. C’est ainsi que TPS Conseil va marquer durablement de son empreinte le paysage managérial du sport français.

Contact

TPS Conseil 6, rue d’Uzès 75002 Paris Tél : +33 (0)1 42 60 33 33

Pin It on Pinterest

Share This