Cette 6ème édition des Trophées Sport & Management s’inscrit dans un contexte particulier à la fois incertain et stimulant. La promulgation attendue d’une loi Sport & Société dans l’année et l’avènement annoncé d’une nouvelle gouvernance sportive, qui reste toutefois à préciser, devraient en effet favoriser encore davantage l’essor des initiatives de tous les acteurs de terrain observé régulièrement chaque année depuis la création de ces Trophées.

Nous avons créé les Trophées Sport & Management pour encourager et soutenir l’innovation sociale et managériale, décloisonner les acteurs du sport, se reconnecter à l’intelligence du terrain et inspirer le plus grand nombre autour de nouvelles logiques de développement à déployer autour du sport et de sa pratique.

L’audace, l’énergie, la créativité et l’efficacité que démontrent les porteurs de projets de façon continue et exemplaire à nos côtés depuis 2013, nous ont conforté au fil des ans dans notre vision d’un héritage sportif élargi à construire. Ils nous paraissent même aujourd’hui plus que jamais jouer un rôle indispensable dans cette période de mutation du secteur sportif. L’étude des nombreux projets évalués par le jury en atteste. De plus en plus de projets concourant aux Trophées Sport & Management dans les différentes catégories ont privilégié ces dernières années les conditions d’émergence et de développement de nouvelles compétences et autres logiques collaboratives plus transversales ou digitales autour du sport et des activités physiques et sportives (APS), capitalisant sur le besoin renforcé de sens, la demande plus forte de bien-être ou de mieux vivre ensemble déployée au travers de la valorisation de l’engagement individuel et collectif. Une proportion de plus en élevée de projets ont pris la mesure du besoin croissant de proactivité et d’agilité organisationnelle au sein d’un environnement perçu toujours plus instable et exposant, repositionnant en creux l’enjeu aigu et récurrent de l’efficacité stratégique et managériale des organisations notamment sportives. Ces pistes de progrès sont fréquemment adossées à des approches résolument ouvertes, originales et décloisonnées mêlant de façon plus efficace et interdépendante entreprises, acteurs du sport et territoires.

Si la période de changement qui s’engage soulève logiquement doutes et inquiétudes auprès des acteurs, les porteurs de projets apportent des réponses pratiques et inspirantes utiles pour dépasser les craintes et recentrer les véritables enjeux. Tels des pisteurs avant une descente, ancrés au réel et prenant le parti nécessaire du risque pour avancer et servir une vision plus humaine de la performance au travers du sport et de sa pratique, ils nous ouvrent la voie avec générosité, courage, ténacité et créativité, élargissant souvent le champ des possibles en nous aidant à relativiser nos appréhensions, nos à priori et nos habitudes au-delà des logiques verticales, des clivages institutionnels historiques et de l’entre soi de ses acteurs traditionnels. C’est ainsi le cas des startups, des initiatives en faveur du sport santé et du bien-être en entreprise, de la montée en puissance des clubs de territoires et des pépinières de clubs, ou encore parmi d’autres de l’acculturation sportive de plus en plus intégrée des grandes écoles et des universités.

Animés le plus souvent par une vision dynamique, positive et ouverte quant à la place du sport dans la cité, et en quête d’un héritage sportif mobilisateur, ils restaurent le sens, l’attractivité et la force de l’engagement sportif et ré-éclairent la logique nécessaire de la performance, économique ou non, respectueuse de chacun comme de l’intérêt général.

Investis et agiles par nécessité ou par choix, en quête de réponses opérationnelles, d’approches plus professionnelles, et de résultats tangibles au-delà des mots et des discours, ils nous rappellent de façon inspirante l’intelligence du terrain, la force de l’optimisme et l’audace du talent au service du sport devenu véritable bien commun à mieux partager. Bien qu’en proie parfois au doute ou à l’isolement, ils privilégient l’esprit de responsabilité autour de valeurs sincères et authentiques, et participent in fine à l’émancipation d’un secteur sportif invité de plus en plus à dépasser ses postures conservatrices et les intérêts singuliers de ses acteurs.

Cette nouvelle édition des Trophées Sport & Management, qui seront remis le 10 avril prochain à l’Assemblée nationale, fera donc une nouvelle fois, nous l’espérons, œuvre utile. Elle sera dans tous les cas d’abord la vôtre, au service des projets et de tous ceux qui s’investissent et oeuvrent concrètement à la valorisation et à la recomposition d’une offre et d’une culture sportive dans notre pays mieux reconnue, décloisonnée et innovante, en prise avec la réalité des enjeux à relever par les sportifs et par les acteurs territoriaux et économiques pour les années à venir, pour Paris 2024 et surtout pour au-delà.

Merci donc d’avance pour vos candidatures que le jury évaluera une nouvelle fois avec rigueur et bienveillance. Nous vous donnons tous rendez-vous le 10 avril à l’Assemblée nationale…

A vos projets !

Jean-Luc Sadik

Président Transfert Performance Sportive Conseil

Fondateur des Trophées Sport & Management